Avez-vous jamais eu envie d’avoir de beaux seins

de | 31 janvier 2017

Pour avoir de beaux seins, fermes et volumineux, de nombreuses femmes de tous âges font l’opération d’augmentation mammaire, à travers l’implant prothétique. Dans cet article, on vous répond à quelques questions fréquemment posées au sujet de l’augmentation mammaire et la prothèse.

 Quand et pourquoi faire une augmentation mammaire?

avoir des beaux seinsAprès une grossesse ou un allaitement, un amincissement ou une réduction mammaire excessive, vos seins peuvent perdre le volume, deviennent égouttés et tombants.

D’autres femmes peuvent présenter des petits seins dès leur jeune âge. La réalisation de l’augmentation est parfaite dès les 20 ans si la patiente n’a pas d’antécédents pathologiques. La chirurgie des seins peut être aussi faite pour reconstruire les seins supprimés suite à une intervention pour traiter le cancer de la poitrine.

Quels sont les meilleurs implants ?

En utilisant une prothèse anatomique  en silicone, la femme peut avoir  des seins naturels en apparence parce que la plupart du volume est concentrée dans la partie inférieure de la poitrine.

Il est également possible d’utiliser des implants à profil rond, qui ajoutent de l’ampleur à l’ensemble du sein, y compris dans la partie supérieure, faisant ainsi un effet de type « push-up ».

Les spécialistes  de la chirurgie esthétique  ne pensent pas qu’il y ait une prothèse « meilleure », car chaque type de prothèse peut être utilisé pour améliorer les seins de la manière souhaitée.

Implant mammaire tunisie

 Il est préférable de placer la prothèse au-dessus ou en dessous du muscle?

Contrairement à ce que vous pourriez penser il y n’a pas une bonne position absolue, mais une règle simple: la prothèse doit être placée où elle sera moins visible (avec une apparence plus naturel).

Chez les patientes ayant une peau suffisamment épaisse, il est préférable de les placer derrière la glande sous le muscle pectoral.

Aujourd’hui, la technique la plus utilisée est la technique PLANE DOUBLE : la prothèse est positionnée au-dessous du muscle supérieur tandis que le fond est situé derrière la glande.

Avec cette technique, nous pouvons tirer profit de la plus grande naturalité de la position retromusculaire avec une plus grande couverture de la position retroglandulaire.