Remplacer les implants après une première augmentation mammaire

Il y a de années, le remplacement des implants mammaires après une augmentation des seins était inévitable. Aujourd’hui, la chirurgie esthétique s’est beaucoup développée. Ses moyens et ses techniques se sont améliorés avec le temps. Le geste opératoire est plus maitrisé, les cicatrices sont plus discrètes et les implants mammaires sont de qualité meilleure. Ils allient tous ces avantages : ils sont robustes. Ils ont une longue durée de vie… Placés dans leurs loges, ils s’adaptent facilement. Le risque de rejet ne se présente presque plus. De plus, ils offrent un résultat très efficace :  les seins sont plus jolis et apparaissent naturels même au toucher.

De nos jours, la patiente peut bénéficier des résultats de son augmentation mammaire pour une longue durée. Sauf exception, elle n’est plus obligée de changer ses prothèses mammaires. Il arrive parfois qu’une patiente demande de faire une opération de changement des implants pour des motivations esthétiques : elle souhaite agrandir les seins ou réduire leurs volumes.

Geste opératoire

L’opération de changement des implants mammaires ne diffère pas de l’augmentation mammaire conventionnelle. Le chirurgien esthétique retire les anciennes prothèses pour les remplacer par les nouveaux implants. L’emplacement est décidé lors de la consultation préopératoire. Rappelons-nous que la prothèse peut être placée devant le muscle pectoral, derrière la glande mammaire, ou bien dans un emplacement intermédiaire entre ces deux régions. En ce qui concerne les incisions, le plasticien préfère souvent ne pas pratiquer une nouvelle cicatrice. Car en effet, l’usage de la cicatrice initiale est possible. Si lors d’une première addition mammaire, la cicatrice est faite autour de l’auréole, le chirurgien va réinciser au niveau de ce même emplacement.

Lors de l’exploration de la région mammaire, le chirurgien peut se rendre compte de la présence d’une coque qu’il va falloir éliminer. Deux techniques sont envisageables : la capsulotomie (fragilisation de la coque par la création de nombreuses plaies) et la capsulectomie (ablation définitive de la coque).

Les seins tombants peuvent être traités lors de cette intervention au moyen d’un lifting mammaire. La correction de la forme de la poitrine nécessite la pratique de deux incisions si la ptose et modérée et la réalisation d’une cicatrice sous forme de T si la ptose est sévère.

D’une manière générale, le changement des implants mammaires, requiert une nuit d’hospitalisation à la clinique de l’Espoir.