Chirurgies esthétiques du sein

de | 11 septembre 2017

 

La correction du galbe des seins est un traitement esthétique qui est avant tout un acte chirurgical. En Tunisie, seuls les chirurgiens spécialistes en chirurgie plastique ont le droit de réaliser des chirurgies mammaires. L’intervention doit être faite dans une clinique esthétique agréée conformément aux normes en vigueur.
Les seins peuvent être petits, gros plus que la normale ou bien affaissés à cause d’une grossesse ou d’un amaigrissement important.  À chacune de ces imperfections, seins petits, seins excessivement volumineux et seins tombants, correspond une chirurgie esthétique des seins. L’augmentation mammaire améliore la taille de la poitrine, la réduction mammaire traite l’hypertrophie des seins et la mastopexie rehausse les seins pour les rajeunir.

Les techniques qui permettent d’agrandir les seins

– La mise en place d’implants mammaires : les prothèses mammaires les plus utilisées de nos jours, sont les prothèses remplis en gel de silicone. Elles peuvent avoir une membrane lisse ou texturée, une forme ronde ou atomique. Les implants existent sous différentes projections. Les choix sont multiples. On ne choisit pas une prothèse mammaire parce qu’elle est de volume important mais parce qu’elle offre une poitrine harmonieuse avec le reste du corps.
Il y a aussi un autre point très important :  la patiente désire t- elle agrandir les seins d’une façon à préserver leur aspect naturel ou bien, souhaite-t-elle avoir des seins bombés même si leur forme reflètera un aspect artificiel ? Le chirurgien interroge la patiente sur ses attentes et lui présente la solution qui lui convient le plus. Il lui explique la différence entre les différentes possibilités et l’oriente vers le bon choix.
L’une de ces incisions est pratiquée lors d’une plastie d’augmentation par implants :  une incision autour de l’aréole, une incision sous le bras ou une incision au niveau du sillon mammaire. L’implant est inséré devant ou derrière le muscle pectoral. Parfois, le plasticien le place entre le muscle et la glande mammaire.
– La transplantation de graisse autologue au niveau des seins : une liposuccion aspire la graisse en excès. Puis cette graisse subit une centrifugation afin d’extraire des cellules graisseuses vivantes. Ces dernières sont transplantées à l’intérieur du sein pour améliorer son volume. Aucune cicatrice n’est visible sur le sein.  On appelle cette chirurgie mammaire lipofilling des seins.

Rajeunir les seins au moyen d’un lifting

Ces facteurs provoquent l’affaissement des seins : le vieillissement de la peau, l’amaigrissement important et le relâchement du tissu cutané à cause d’une grossesse. Un lifting mammaire sert éliminer la peau en excès et à corriger l’emplacement de l’aréole. Une augmentation mammaire est parfois combinée avec ce geste afin d’optimiser le résultat du traitement esthétique. Trois cicatrices sont nécessaires dans le cas d’une ptose mammaire sévère. Deux seulement peuvent être suffisantes si la patiente présente un affaissement modéré des seins.

Opération pour réduire le volume des seins

Une réduction mammaire combine tous ces gestes : ablation de la peau excédentaire, correction de la position des aréoles et réduction du volume de la masse glandulaire. Trois cicatrices sont nécessaires lors d’une réduction des seins : une cicatrice autour de l’aréole, une cicatrice verticale qui part du pourtour de l’aréole jusqu’au pli infra-mammaire et une dernière cicatrice au niveau du pli naturel du sein. Ce sont les mêmes incisions que le chirurgien effectue lors d’un lifting des seins.