Peu connu, le syndrome de Poland est une malformation congénitale qui se présente sous différents aspects cliniques. Il se caractérise par un défaut de développement du muscle pectoral. Ce dernier permet de croiser les bras sur le thorax et de bouger l’épaule. L’anomalie attaque un seul côté. Le syndrome de Poland est rarement diagnostiqué durant la grossesse, mais d’une manière générale durant l’enfance par un simple examen médical. L’échographie permet de déterminer le degré de déformation du muscle.

 

Augmentation mammaire Tunisie Prix pas cher - Syndrome de Poland - Chirurgie seins

 

 

Cette malformation mammaire induit des anomalies diverses :

  • Un défaut de croissance mammaire
  • Une malformation du thorax
  • Une malformation du membre supérieur homolatéral

À l’heure actuelle, on ignore l’origine précise du syndrome de Poland. La cause la plus probable serait vasculaire lors du développement embryonnaire.

Le syndrome de Poland touche les femmes aussi bien que les hommes. Heureusement, il est possible de le traiter à l’aide d’une chirurgie réparatrice.

 

Les malformations associées au syndrome de Poland

 

Le syndrome de Poland est unilatéral. La forme bilatérale est rarissime.

Le muscle pectoral insuffisamment développé, provoque :

  • Une aplasie mammaire : Le développement des seins est très insuffisant. Ce défaut entraine une asymétrie. On n’observe du sein que l’auréole et un mamelon de petit diamètre. Dans certains cas, l’examen médical montre que la plaque aréolo-mamelonnaire est complètement absente.
  • Une malformation thoracique et une absence de ces muscles : le muscles petit pectoral, le muscle oblique externe et le muscle grand dorsal
  • Dans certains cas, l’examen médical renseigne sur l’absence de plusieurs côtes
  • Des anomalies de l’avant-bras et de la main du côté du corps affecté par le syndrome. La main est trop courte, les doigts sont fusionnés et on observe un bras plus court que le coté non atteint

Quand faire le traitement?

Le syndrome de Poland entraine une gêne psychologique importante notamment chez les adolescents. La malformation peut être traitée à partir de 17 ans. L’opération est possible avant ou après une grossesse. Mais il est fortement conseillé de respecter une intervalle 06 mois entre l’opération et la grossesse.

 

Traitement chirurgical des seins

 

La réparation de la forme des seins ne peut être effectuée qu’après le traitement des déformations thoraciques. La chirurgie réparatrice ne permet pas d’optimiser la mobilité de l’épaule mais d’esthétiser la forme de la poitrine.

Les zones dépressives du thorax peuvent être corrigées au moyen d’une lipofilling à condition du patient dispose d’assez de tissus graisseux à retirer. Le lipofilling permet de réparer l’encoche axillaire. D’une manière générale, pour obtenir un résultat probant, ce traitement doit être effectué deux fois.

 

  • La pose d’un implant en silicone sur mesure. Il est important de savoir que ce type de prothèse peut bouger et de changer d’emplacement suite à certains mouvements ce qui fait que le résultat esthétique peut devenir moins bon.
  • On déplace le muscle grand dorsal vers la région thoracique pour combler la dépression. (Comme on le fait lors d’une reconstruction mammaire). Toutefois, ce traitement ne peut être pratiqué que si le muscle grand dorsal n’est pas affecté par le syndrome de Poland. Cette technique n’est pas toujours privilégiée. Le prélèvement du muscle peut nuire à la mobilité des bras qui risquent de s’affaiblir.
  • Chez la femme, l’addition d’un implant mammaire est pratiquée pour réparer la forme des seins.
  • Le chirurgien peut faire appel à la méthode DIEP qui consiste à faire un transfert de lambeau s’il s’avère que les autres techniques déjà citée ne peuvent pas être réalisées.
  • Lorsque la peau est un peu distensible, une prothèse d’expansion est provisoirement posée durant 02 mois afin que la peau devienne plus souple et donc prête à contenir une prothèse mammaire.
  • Le traitement de l’asymétrie mammaire est fréquent dans ce type de traitement.

 

Pour traiter un syndrome de Poland modéré, l’opération réparatrice va consister à réparer la déformation mammaire en améliorant le volume des seins dû à une agénésie du pectoral et à une hypotrophie mammaire. Intervient aussi une correction de l’encoche située au niveau du pilier antérieur du creux axillaire. Un chirurgien bien expérimenté choisit le traitement qui corrige la forme de la poitrine sans altérer les tissus en bon état.

En résumé

  • Traitement du syndrome de Poland chez la  femme : une augmentation mammaire par prothèse associée à un lipofilling des seins
  • Traitement du syndrome de Poland chez l’homme :   une transplantation  de graisse autologue combinée avec une mise en place d’une prothèse sur mesure

Le syndrome de Poland, lorsqu’il est dans un stade avancé nécessite un traitement chirurgical plus complexe. Le chirurgien fait appel aux gestes opératoires pratiqués lors d’une reconstruction mammaire.

 

PRIX

Le prix de cette chirurgie réparatrice est déterminé en fonction du degré de la malformation et de l’importance du geste chirurgical. Pour avoir une information plus précise veuillez contacter notre spécialiste en chirurgie plastique réparatrice. Pour ce faire, nous vous proposons de demander un devis gratuit à travers notre site.